Le ruban classique Fantôme dans la coquille aura plus de passes dans Janvier pour Action I pour Movistaravec de nouveaux doublages, mais il n’arrivera pas seul, sa version mise à jour sortira également Fantôme dans la coquille 2.0 sur le même canal.

Les deux films ont été publiés à leur époque sur Blu-ray et DVD par sélectionner la vision (le premier en VHS avant par Mangas), le premier a été vu dans Netflix principal et en pluton tv maintenant avec un nouveau doublage comment il atteindra la plate-forme. Aussi sur demande.

Fantôme dans la coquille

  • Mercredi 19 avril à 07h45.

En l’an 2092, le monde est interconnecté par un vaste réseau électronique qui imprègne tous les aspects de la vie. Les barrières physiques ont commencé à disparaître et il est impossible de distinguer les machines des hommes. Les pays les plus puissants profitent de la surinformation de la société pour contrôler les pays pauvres ou esclavagistes.

Cette nouvelle réalité est devenue le champ de bataille de la neuvième section des forces de sécurité de Tokyo, dédiée à l’intervention rapide dans les cas de criminalité informatique. La spéciale Ghost Patrol est l’appendice armé de la Neuvième Section et est chargée des missions les plus délicates dans la lutte contre les Hackers ou pirates informatiques.

La section est sous le commandement du major Mokoto Kusanagi, qui, comme une grande partie de son département, est un officier cyborg beaucoup plus puissant que son apparence ne le suggère, très habile à manier les armes et les hommes.

Désormais, il mène une délicate enquête pour stopper un programme pirate dont personne ne connaît plus que le nom : le Puppet Master. Créé par un ambassadeur étranger dans le but de procéder à une fuite des cerveaux, le programme, transformé en un dangereux hacker, a mené plusieurs attaques sur le réseau après avoir échappé à son contrôle.

Le Puppet Master est capable d’entrer dans l’esprit humain, lui permettant de contourner facilement n’importe quel système de sécurité, et a laissé derrière lui une traînée de victimes dont il a volé les souvenirs.

Au cours de son enquête, Kusanagi réfléchit à la vraie nature de son existence car il est capable de se sentir comme un individu avec une conscience, mais sait aussi que sa personnalité dépend du réseau et que son corps n’est qu’une structure cybernétique.

Lorsque la sixième section est impliquée dans l’affaire, Mokoto est obligée de faire face au fait qu’il y a plus qu’il n’y paraît et que le maître des marionnettes a la réponse à presque toutes les questions qu’elle pose.

Mamonu Oshii (« Patlabor, la police mobile », « Avalon »…) mêle, dans « Ghost in the Shell », philosophie, références au cinéma occidental, et science-fiction. Situé au 21e siècle (à une époque où la frontière entre l’humain et l’artificiel est floue, où les cyborgs partagent l’existence avec les humains et où la différence entre le réel et l’artificiel n’est pas du tout claire), « Ghost in the Shell » est un thriller Espionnage futuriste qui raconte les aventures du major Motoko Kusanagi, un agent d’un organisme d’État spécialisé dans les crimes, responsable des opérations secrètes de la section IX, qui se spécialise dans les crimes technologiques et qui est capable de résoudre n’importe quelle situation dans un univers haute technologie, où les humains avec des implants cybernétiques et les androïdes avec une intelligence artificielle sont au quotidien. Kusanagi elle-même est pratiquement une machine, un cerveau humain dans un corps artificiel en titane, capable de prouesses surhumaines particulièrement requises par son travail. Mamonu Oshil a réalisé « Ghost in the Shell 2 : Innocence » en 2004.

Fantôme dans la coquille 2.0

  • Mercredi 19 avril à 09h10.

Nous sommes en 2029. Dans une immense ville asiatique, une femme robot policière -cyborg- enquête sur les activités sinistres d’un mystérieux hacker, un supercriminel qui envahit les autoroutes de l’information.

Remake du classique original réalisé par Mamoru Oshii en 1995, basé à son tour sur le manga de Masamune Shinow.