Ivrée annonce la licence des deux volumes de Kuroko no Basket : jeu supplémentairesuite du manga que le même éditeur a publié en Espagne et adaptation cinématographique finale (de ces volumes), on peut le voir dans Netflix.

L'un des spokon les plus fous et amusants profite d'une seconde vie et quoi de mieux que d'avoir entre les mains les deux volumes qui mettent la touche finale à la série.

Un an s'est écoulé depuis les événements de Kuroko no Basket et maintenant plusieurs de nos protagonistes vont à l'université. Une nouvelle équipe appelée STRKY y a été constituée, qui comprend quelques anciennes connaissances. Un jour, ils affrontent une équipe américaine de basket-ball de rue appelée Jabberwock, mais le match amical se termine par une raclée humiliante et, en plus de cela, le capitaine des Jabberwock, Nash Gold Jr., ridiculise le style japonais et les compare à des singes.

Irrité par de telles insultes, Kagetora Aida propose une nouvelle confrontation contre les Jabberwock, mais cette fois avec les Vorpal Swords, qui ne sont autres que la Génération des Miracles plus Tetsuya Kuroko et Taiga Kagami. À première vue, ils sont les seuls capables de vaincre une équipe du niveau de Jabberwock, mais y parviendront-ils contre des joueurs qui font ressembler la Génération des Miracles à des gars normaux ?