En mars de cette année, le « Parc Ghibli », planifié et supervisé par le Studio Ghibli, a enfin ouvert ses portes au public japonais. Le réalisateur Goro Miyazaki, 57 ans et fils du fondateur Hayao Miyazaki, a offert une interview dans laquelle il a expliqué quelques détails sur le centre touristiquemais il a également parlé de la déclaration précédente de son père, Hayao Miyazaki, selon laquelle il prenait sa retraite avec son film le plus récent.

«Nous l'avons construit dans un grand parc, donc même si vous ne payez pas le billet d'entrée, vous pouvez vous amuser simplement en vous promenant ou en vérifiant en marchant. Nous avons préparé diverses dynamiques pour cela. Même si vous ne pouvez pas entrer dans le parc d'attractions, il y a toujours la possibilité de profiter du cadre dans lequel nous avons également travaillé.», a-t-il commenté.

L'emploi précédent de Goro Miyazaki était celui de consultant en construction et de concepteur environnemental, ce qui convenait parfaitement à la construction du parc.

«Partant de l’idée que le parc d’attractions commence dès l’entrée du lieu, nous avons porté une attention particulière aux finitions et aux textures. Les résineux et les feuillus sont complètement différents, même s’ils sont du même type. Les bâtiments eux-mêmes sont également différents en termes d'échelle et de forme, il était donc complètement différent de construire le même étage. Heureusement, nous avons évité les effets des récentes augmentations du prix des matériaux».

Curieusement, quelques jours seulement avant l'ouverture du parc d'attractions, Le film le plus récent de son père, « Kimitachi wa Dou Ikiru ka (Le garçon et le héron) », a remporté le prix du meilleur long métrage d'animation aux Oscars.

«C'est vraiment incroyable qu'ils aient remporté deux Oscars, mais après cela, on commence certainement à se demander ce que ces deux vieux vont faire à partir de maintenant.», a commenté Goro. Il convient de noter que le réalisateur Hayao Miyazaki et le producteur Toshio Suzuki avaient laissé entendre que ce serait leur dernier film, ce que Goro a complètement nié.

«Ces deux-là n’ont pas l’intention de prendre leur retraite. Ils disent toujours quelque chose comme « laisser les choses aux nouvelles générations », mais ils n’ont pas l’intention de le faire. Mon père continue de faire des films même s'il a plus de 80 ans, et Suzuki-san dit simplement qu'« on n'y peut rien ». Je l'avais déjà dit auparavant et je le répète, je prendrai sûrement ma retraite avant ces deux-là».