Aniplex a dévoilé une nouvelle vidéo promotionnelle pour la quatrième saison de l’adaptation animée du manga Koyoharu Gotouge, Kimetsu no Yaibaintitulé comme Kimetsu no Yaiba : Arc d’entraînement Hashira (Arc d’entraînement des piliers). La vidéo confirme que Sa première est prévue pour le printemps 2024 (avril-juin) au Japonen plus de révéler que Son premier épisode sera une émission spéciale d’une heure. Un communiqué annonce également que le film Kimetsu no Yaiba -À l’entraînement Hashira-qui comprend le dernier épisode de la troisième saison ainsi que le premier épisode de la quatrième saison, sera projeté dans les cinémas de 140 pays à travers le monde à partir du 23 février 2024.

La troisième saison a été diffusée pendant la saison de Printemps-2023 (avril-juin) au Japon et comptait un total de onze épisodes, tandis que la plateforme Rouleau croquant était en charge de sa distribution en Occident. D’autre part, Koyoharu Gotouge a publié le manga original dans le magazine Shonen Jump hebdomadaire de l’éditeur Shueisha entre février 2016 et mai 2020, compilant l’ouvrage en un total de vingt-trois volumes.

Synopsis général de Kimetsu no Yaiba

Tanjirou Kamado vit avec sa famille pauvre dans une montagne isolée. En tant que frère aîné, il a assumé la responsabilité d’assurer la subsistance de sa famille après le décès de son père. Par une froide journée d’hiver, il se rend au village local pour vendre du charbon de bois. À la tombée de la nuit, il est obligé de passer la nuit chez un homme curieux qui le prévient de l’existence d’étranges créatures qui errent dans la nuit : des démons malveillants avides de chair humaine.

Lorsqu’il rentre enfin chez lui, le pire cauchemar de Tanjirou devient réalité. Toute sa famille a été brutalement massacrée, à la seule exception de sa sœur Nezuko, devenue un démon carnivore. Rempli de haine et de désespoir, Tanjirou tente désespérément d’empêcher Nezuko d’attaquer d’autres personnes, se lançant dans un voyage pour venger sa famille et trouver un moyen de transformer sa sœur bien-aimée en humaine.