Dans un phénomène qui gagne du terrain dans les cercles culturels otaku, Les internautes fans d’anime débattent avec véhémence de l’intérêt croissant pour les cuisses féminines.qui rivalise désormais avec la vénération traditionnelle des seins et des fesses.

L’un des points de vue les plus marquants vient d’un utilisateur qui souligne : «Les cuisses d’anime ou de n’importe quelle fille de manga/light roman sont devenues un nouveau type de fétiche, en particulier pour les otakus. Honnêtement, je ne sais pas quand c’est devenu populaire et tendance. Les filles anime aux cuisses épaisses et courbées sont considérées comme attirantes et sexy. Mais ce style de cuisses n’existe que dans les anime et les otakus adorent les louer et les apprécier, ce qui a peut-être conduit à un engouement pour celui-ci.« .

Un autre utilisateur propose une perspective plus psychologique, arguant : «Je pense que la raison pour laquelle les gens les aiment est qu’ils satisfont leurs besoins et fantasmes sexuels. Non seulement les gens aiment voir la peau nue sur les cuisses des filles d’anime, mais ils semblent également aimer les filles d’anime qui portent des bas qui montent au-dessus du genou. Dans les anime, tout ce genre de chose peut être fait et il y a toujours eu un fétichisme pour n’importe quelle partie du corps. Il se trouve que pour l’instant ce sont les cuisses, surtout celles des anime girls« .

Par ailleurs, un autre commentaire met en avant l’aspect confort et plaisir physique : «Eh bien, honnêtement, tout est une question de préférence. J’aime les femmes avec des courbes. Mais je veux dire qu’il existe de très bonnes utilisations pour les cuisses épaisses. 1. Oreillers mobiles. 2. Ils sont un don de Dieu. Je veux dire, quand tu es triste et que tu es allongé sur les cuisses de ta copine, c’est comme le paradis. 3. Quand ils ont cette oscillation sexy. 4. Ils sont tout simplement incroyables. De plus, pour les personnes qui n’aiment pas leurs cuisses ou qui pensent qu’elles sont trop grosses, ce n’est pas le cas. C’est un cadeau, ne gaspillez pas ce cadeau. Encore une fois, tout est une question de préférence, certains l’ont, d’autres non. Tout ce que je sais c’est que je sacrifierais ma rate pour mes cuisses« .

La notion de «Zettaï Ryouiki» a également été évoqué dans ce contexte. Il fait référence à la zone de peau exposée dans les espaces entre les chaussettes au-dessus du genou et une jupe ou un short. Ce concept, né dans la culture otaku en ligne en 2001, a gagné en popularité auprès du grand public en tant que style de mode depuis la fin des années 2000. Certains pensent que ce phénomène a contribué à la popularité croissante des cuisses féminines en tant que nouveau goût pour les hommes, car la combinaison du Zettai Ryouiki et des cuisses épaisses peut être particulièrement attrayante pour certains fans d’anime.

En dernier recours, La préférence pour les cuisses féminines dans la communauté otaku reste un sujet de discussion passionnéalimenté par une variété de facteurs allant de l’esthétique au psychologique en passant par le culturel :

  • «C’est à cause de personnages comme Rikka de SSSS.GRIDMAN. Cela a alimenté un fétichisme de la cuisse parmi les fans d’anime et les futurs créateurs pour se concentrer sur cet aspect féminin.».
  • «Cela est probablement lié au moment où les grosses cuisses ont commencé à être généralement plus appréciées pour les silhouettes féminines, en particulier sur Internet. Avec l’anime, en raison de sa nature dessinée et caricaturale, il est facile pour les concepteurs de personnages et les animateurs d’ajouter des détails subtils, ou pour les artistes d’anime de faire ressortir de tels points dans certains types de dessins.».
  • «Les jambes sont depuis longtemps un objet sexuel, en particulier la peau exposée. L’anime, étant souvent un peu fanservice et se déroulant aussi souvent dans les écoles japonaises, met généralement en scène des écolières ou d’autres personnages féminins portant des jupes. Cela peut facilement être associé à des bas séduisants, une combinaison qui a longtemps été considérée comme potentiellement sexy. Si nous combinons cela avec la nature fanservice de certains anime mentionnés ci-dessus, nous pouvons facilement arriver à une appréciation générale des cuisses. D’autant plus que les animes de fanservice se concentrent souvent aussi sur les culottes, qui montrent également le haut de la cuisse que la jupe recouvre habituellement.».
  • «Aujourd’hui, beaucoup de gens mentionnent Rikka, mais il s’agit d’une tendance plus récente. La culture a cette habitude de fétichiser une partie du corps pendant un temps. Par exemple, dans les années 80, c’était les jambes (la jambe entière, pas seulement la cuisse), à ​​la fin des années 80 et au début des années 90, c’était le ventre et le ventre, et maintenant, dans les temps modernes, ce sont les fesses fines.».
  • «La culture Weeb aime pousser la culture japonaise à l’extrême, et le Japon aime les cuisses. Par exemple, les Japonais ont un terme pour désigner la peau exposée entre des bas de cuisse et une mini-jupe, connu sous le nom de Zettai Ryōiki. (traduit par territoire absolu)».
  • «La seule chose étrange de nos jours, c’est qu’il y a des hommes qui n’aiment pas les belles cuisses.».
  • «J’ai toujours aimé les cuisses, mais je n’ai jamais vu personne en parler. Je pensais que c’était quelque chose d’unique. Mais dernièrement, Internet regorge de « thicc ». Je les ai adorés avant qu’ils ne soient à la mode».