Le 27 février, le poste de police de Kakogawa de la police préfectorale de Hyogo au Japon a arrêté un homme de 30 ans sans adresse fixe et sans profession, soupçonné d’avoir volé à l’étalage treize livres du manga populaire dans un magasin. Tatsuki Fujimoto, Homme à la tronçonneuse.

Le sujet est soupçonné d’avoir volé treize livres de mangas (d’une valeur d’environ 6 336 yens, soit 46 dollars). d’une librairie de Kakogawa City après 19 heures le 18 juin. Le suspect a admis dans les enquêtes qu’il avait volé et vendu les livres pour payer ses dépenses quotidiennes.

Selon la police, l’alarme de sécurité de la librairie s’est déclenchée et le commis a vérifié les caméras de sécurité, qui ont montré l’homme plaçant les livres de manga dans un sac écologique et quittant le magasin. L’homme a ensuite vendu les livres dans une librairie d’occasion de la ville, pour être arrêté le 27 février lorsqu’il est retourné dans cette même librairie d’occasion avec plus de livres à vendre.

Bien sûr, la nouvelle a fait son chemin vers les forums de commentaires au Japon, mettant en évidence des opinions telles que :

  • «Vendre des livres d’occasion à un magasin semble moins compliqué que de le faire via un marché virtuel».
  • «Peut-on vraiment revendre aussi facilement ?».
  • «Le gain a dû être minime, je n’y vois pas beaucoup d’utilité face au risque».
  • «Plus je continue à lire, plus le sujet me semble stupide.».
  • «Cela serait arrivé si Denji n’était jamais devenu Chainsaw Man».
  • «Cela semble être une vie plus désespérée que les premiers moments de Denji dans l’anime.».
  • «Même si vous le revendez, il est peu probable que vous vous retrouviez avec plus de 10 000 yens dans le sac.».
  • «Peut-être qu’il a regardé l’anime et a pensé qu’ils valaient plus d’argent».